Menu:

René Magritte:

 "Heerbrant trace des figures dont les rapports graphiques et visuels ne se superposent guère à ceux que l'on trouve dans l'observation visuelle du monde physique. Ces figures n'ont de sens que par l'imagination".

Read more...

Citations:

Eloge du plagiat.
 Etre soi-même veut dire
 n'être plus personne,
 néant.

Liens:

- My website
- Biographie
- Group2 Gallery
- Livre

Version: 1.0
(Jan, 13, 2007)

 Biographie succincte

"Né à Ixelles le 29 mars 1912. Décédé à Bruxelles le 14 mai 1982.

Peintre, graveur, aquarelliste, illustrateur et sculpteur. 

Après des études d'architecture à Saint-Luc à Bruxelles, il travaille comme dessinateur au bureau d'architecture de la commune d'Ixelles. Autodidacte, il ne vient que tardivement à la peinture. 

Il exposa individuellement et pour un public restreint entre 1948 et 1972.


Vers 1940, sa peinture informelle est imprégnée de réminiscences populaires et primitives, puis évolue vers une plastique poétique proche de P. Klee. Les supports sont variés, mais l'artiste privilégie le papier de petit format; la matière évoque la mosaïque byzantine, la préciosité des émaux ou de la miniature persane. D'autres œuvres se rapprochent de V. Brauner et de H. Bellmer. Vers 1970, il intègre des matériaux hétérogènes (cuir, tulle) à ses couleurs dans une démarche proche de l'art brut."

Il a réalisé les vitraux de l'église protestante (arch. Robert et Paul Wasterlain) de l'exposition 58. Cet édifice fut racheté par les Pays-Bas

Marcel Lecomte: "Heerbrant a le désir d'établir la connaissance d'une réduction... retrouvant par là la valeur du silence mouvant... qui évite les contradictions du Réel et du Sacré".

 Henri Heerbrant: "Le dadaïsme était dans mes cordes, car il se moquait de l'art."

Concernant les options philosophiques de Henri Heerbrant, on peut lire également un document d'Anne Morelli qui l'a interviewé :
www.ulb.ac.be/is/chsg/autres/19_perrone_morelli.doc    . Son surnom de "guerre", Hilden, avait été repris de l'analogie entre Heerbrant et Hildebrand.
Une référence fort intéressante et qui reprend les articles de la série Le problème de la jeunesse, rédigée par Henri, parue initialement en 6 numéros , ici:
http://www.collectif-smolny.org/article.php3?id_article=399




BIBLIOGRAPHIE

Catalogues d'exposition "Group 2 Gallery" (*), "Belgian Engravings", USA (1965-1966),H.Heerbrant (Galerie Lou Cosyn), Bruxelles 1948 et 1950, ainsi que leur site web à http://http://www.group2gallery.be/

(A more comprehensive biography is available from the website of Group2Gallery   ! )

Henri Heerbrant , par M. Del Borro, 1949

 "Le Cercle des Arts", n°2, Université Libre de Bruxelles, 1951

 "On vous parle d'Henri Heerbrant", par Sélim Sasson (RTB)

 Revue "Maintenant", n°10, Paris , 1959, "Sur les linos originaux d'Henri Heerbrant " par Henri Poulaille

 "Heerbrant" de Francine-Claire Legrand, "Quadrum", n°1°, 1961

 "Hedendaagse Kunst in België" par Marc Eemans, 1972

 "Abstracte schilderkunst in Vlaanderen", M.Seuphor, Antwerpen, 1974

 "Kunst in België sedert 45" par K.J. Geirlandt, Mercatorfonds, 1983

 "150 Ans de Gravure en Belgique" par Eugène Rouir, C.G.E.R. , 1988

 "150 Jaar Belgische Kunst in de Verzameling van de koninklijke Musea voor Schone Kunsten van België", Collection Alla et Benedict Goldschmidt, 1990, Musées Royaux des Beaux-Arts de belgique, Art Moderne

 Christie's: Paintings and Sculptures donated by Benedict Goldschmidt. Sold on behalf of the Royal Museums of Fine Arts, Belgium, 1990

 Heerbrant, diaboliquement nôtre - "Le Soir", du 9 mai 1990, par Danièle Gillemon (http://www.lesoir.be)

 Henri Heerbrant ou le paradoxe multiplié , Jean-Pierre Vlasselaer, 1990 (Communauté Française Wallonie-Bruxelles) (*)

 "La Peinture abstraite en Belgique", "Le Soir", du 17 mai 1996, par Danièle Gillemon (http://www.lesoir.be)

 Et aussi une critique fort intéressante, proche de son personnage, dans la Libre Belgique: (07/05/2002)

 "L'art à facettes de Henri Heerbrant " (http://www.lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=106&art_id=60569), un article de Roger-Pierre Turine.


 
Des oeuvres de Henri HEERBRANT se trouvent aux Musées des Arts Modernes de Bruxelles (des collections Baron Urvater et Jacques Lacomblez) , au Cabinet des Estampes de Bruxelles, au Musée d' Ixelles, à Pittsburg (USA) et Cincinnati (USA), ainsi qu'à l'aéroport de Bruxelles-National  (dans une zone malheureusement non accessible au public).

(*)Group2 Gallery, rue Blanche 8, 1000 Bruxelles. Tel 02 539 23 09.